Le fisc de plus en plus strict dans l’octroi de délais de paiement

C’est un constat que je fais régulièrement dans le cadre de mes contacts avec les receveurs : l’administration fiscale n’accepte plus de longs délais lorsque le contribuable demande un plan d’apurement.  Elle demande généralement que la dette soit payée en 3 à 6 mois.  Ce n’est pas toujours possible et les voies de recours contre la décision du receveur sont très limitées.

Le service de conciliation fiscale est un organe de l’administration qui peut intervenir et donner un avis lorsque le litige est persistant.   Il n’a pas de pouvoir contraignant, mais son intervention permet souvent d’aboutir à un bon accord dans ce type de dossiers.  Pensez-y !

http://www.lalibre.be/economie/conjoncture/en-respectant-strictement-les-delais-le-fisc-passe-a-cote-de-millions-5ad04515cd702f0c1adc6b64

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s